Le secret de notre brevet, la température de garde VIVANTE

Maintenant propriétaires de notre idée, voici le génie en arrière du fameux brevet :
Nous avons utilisé les meilleures technologies digitales pour reproduire fidèlement une pulsation analogique(naturelle) et logique pour le vin ou l’énergie : La pulsation des saisons. En s’appuyant sur l’évidence des zones tempérés et le climat propice et nécessaire à la viticulture.

On nous demande souvent :
 « Quelle est la bonne température pour ma cave à vin 12°C ou 14°C? » 

Aucune des deux ou plutôt les deux mon capitaine!!! Faudrait encore que la température affichée soit effectivement la température réelle. Je reste critique de la mode des multi-zones bas de gamme pour le services avec un seul compresseur. Vous avez deux voitures, mais partagez le même moteur… Il sera difficile d’aller vraiment à deux endroits.
On a remarqué plusieurs variations journalières de plus de 4°C même chez le leader de l’industrie à 4000$. Imaginez à deux zones pour moins de 1000$!!!
Oui on parle bien de température de garde et pas de service.
Le vin est VIVANT, encore dans la bouteille. La vie, tel le coeur s’exprime souvent par une pulsation. Les saisons existent même à 10 mètres de profondeur, d’une cave de France. La variation y est douce et jusqu’à 10 degrés. En revanche la variation journalière peut-être bien inférieure au degré.

À la question « Quel profil choisir, j’aime tout? »

Soit vous optez :
-pour le choix homogène (type 2) ex Bordeaux
-pour plus froid ex Bourgogne/Champagne (type 1)
-ou plus chaud’ ex Italie/Nouveau-Monde (type 3)

Comme certains restaurants vous pourriez aussi opter pour l’efficacité énergétique, aucun problème la reproduction de saisons ne va pas nuire à la facture d’électricité.
Suivant vos goûts : un Champagne ou Bourgogne nécessite une certaine fraicheur l’hiver, un ‘repos’ et surtout jamais trop de chaleur.
Tandis qu’un toscane ne veut pas dormir et doit avoir un ‘boost’ en été.
Les vins comme le climat de leurs vieillissements doivent idéalement tenir compte du terroir d’origine et de son climat!

N’essayez pas à la maison, sans Cellier Domesticus de reproduire les saisons, votre thermostat ou les bouteilles vont prendre un choc thermique et on sait que le vin n’aime pas les chocs 😉 Mais surtout il n’ont surement pas une sonde assez précise pour vous le permettre. Vérifiez simplement avec un bon thermomètre numérique pendant le fonctionnement de la réfrigération.
Si vous avez des questions ou des suggestions sur nos profils de conservation, n’hésitez pas à nous contacter à

contact@cellierdomesticus.ca

By Franck Boulbès, #winelover and #wine #cellar expert
CEO of Cellier Domesticus
@franckyboulbes

https://ca.linkedin.com/in/franckboulbes
www.cellierdomesticus.ca

This post is my individual opinion and does not necessarily represent Cellier Domesticus and I am not being paid by any other company to promote any products in my posts.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s