Artificiel contre Naturel

Louis Pasteur

La température de garde est aussi importante que celle de service. Les vignerons le savent et doivent déployer et adapter leurs efforts à chaque changement de saisons. Tous les sommeliers, en utilisant les verres Gabriel-Glass que Cellier Domesticus distribue, confirme que le contenant change l’experience.

Lorsque vous gardez du vin pour le plaisir, vous êtes à la recherche ultime de l’apogée.
Louis Pasteur découvrait dans sa cave du Jura que le vin continue d’évoluer une fois en bouteille.
Comme me le mentionnait le premier vigneron Bio de la Bourgogne : « Le vin est vivant, il doit apprendre la vie. Une température fixe est artificielle, il doit ‘saisonner’. »
En s’inspirant de la nature, notre technologie de contrôle du climat d’une cave à vin permet donc de choisir une région et une profondeur pour votre cave de vieillissement.
En effet, le vin en bouteille qui doit vieillir, on ne le conserve pas comme nos autres aliments ou boissons à sa fraîcheur initiale. Il faut qu’il travaille parfois des dizaines d’années pour exprimer son plein potentiel lors de son apogée.
Notre système est simple reproduire la variation saisonnière peu importe votre valeur moyenne souhaitée ou votre terroir favori.
A PROPOS DU CHAMPAGNE :
“Every time we make a vintage we want to do a separate batch to analyse the different types of disgorgement and closures and we will even go further by looking at where the different batches are being kept in the cellar. If you are talking about 15 to 20 years ageing even half a degree might have an effect.”

 

Veuve Clicquot’s senior winemaker, Cyril Brun. Now Maison Charles-Heidsieck

http://www.thedrinksbusiness.com/2014/10/jeroboam-ageing-mystery-to-be-unravelled/

Franck Boulbès CEO of Cellier Domesticus

http://temperature.wine

Publicités

Le potentiel de garde, l’apogée ???

Peu connu ici au Québec et pourtant vieux comme le vieux monde, seul le vin Jaune aurait une apogée à 200 ans et plus?


Par exemple, achetée pour la boire, par un antiquaire du vin , cette 1774 de vin jaune du Jura.
L’exemplaire s’est vendu plus de 57 000 Euros en 2011 :

source : http://www.confrerie-royal-vin-jaune.fr/Mystn-rieux-vin-jaune-17.html

Pour les autres vins, c’est très variable, suivant la région, le vigneron et même le millésime. 
En fait seulement quelques vignobles d’exception permettent une longue garde, dix ans et plus.
Vous pouvez vous fier à l’indication sur l’étiquette, les conseils des revues spécialisées ou encore des applications iphone qui peuvent vous éclairer sur la durée de garde optimale.
Le vin on le garde jusqu’au moment de son apogée, soit le moment ou le vin s’est totalement ouvert.
Ensuite il va plafonner pour enfin atteindre son déclin. On vient de dépasser la date de consommation.
Cela étant dit, le vin reste bon, mais sa pleine saveur décline.

C’est juste dommage!

 source : http://www.le-vin-pas-a-pas.com/comment-savoir-si-un-vin-peut-vieillir/


Ce n’est pas qu’une question d’experts, vous découvrirez le goût de cette pourriture noble qui change les saveurs… Suivant votre affinité allez-y pour les rouges, les blancs ou les bulles.

Pour finir je vous laisse sur des bulles consommées en novembre tout simplement sublimes. Le Champagne millésimé est une valeur sure concernant la garde pour quelques années au moins :



Autres ressources :

Boutique Bernard Magrez




http://www.toutlevin.com/constituer-sa-cave/quel-budget-pour-votre-cave


http://www.opusvins.com/vin-cave.html