Quelles sont les bonnes conditions de conservation du vin?

« C’est pourquoi la température est maintenue constante par un conditionneur d’air… »

« Je me demandais aussi d’où venait ce bruit »
Lieutenant Columbo (Quand le vin est tiré) – 1973
À l’époque, on n’avait pas les profils naturels de Cellier Domesticus, voici le résulat de notre enquête, sur ce que disent les sommeliers et experts aujourd’hui…
Selon les besoins, on peut opter pour une cave de vieillissement à température constante (un conseil : faire alors varier de 2 ou 3 °C la température selon les semestres, afin de reproduire le cycle naturel des saisons)

 

La température de votre cave se situera entre 11 et 14 °C.

 

Elle peut varier avec les saisons (entre 10 °C et 15 °C). À condition d’éviter de brusques et fortes variations de températures.

http://www.hachette-vins.com/guide-vins/actualite-vin/186/10-commandements-pour-une-cave-modele

Les chocs thermiques sont très néfastes pour le vin, alors qu’une montée de la température en douceur au moment de l’été, à condition qu’elle ne dépasse pas 18°C, ne provoquera pas de dégâts irrémédiables. Au contraire, elle permettra au vin de vivre et de se patiner tranquillement.

http://www.larvf.com/,nos-10-conseils-pour-bien-conserver-son-vin,2001118,4298939.asp

Une douce température : Le vin apprécie les températures oscillant entre 11 et 15 degrés. Plus la température de la cave sera élevée, plus le processus de vieillissement sera accéléré. Et autant dire pas de la meilleure manière.

Un vin placé dans une cave dont la température varie entre 12 et 20° (ou même 18°) évoluera un tout petit peu plus vite qu’un vin qui demeure dans une cave à 12 ou 13°(…)
Pour conclure, l’idéal serait d’installer une climatisation dans votre cave en faisant varier vous-même la température entre 12 et 18° au fil des mois.
http://www.idealwine.net/2015/08/12/pour-conserver-mon-vin-ma-cave-ne-doit-pas-depasser-14-vrai-ou-faux/

Vin : comment conserver ses bouteilles ? – vidéo Dailymotion:Les conseils d’Ophélie Neiman, auteure du blog Miss Glouglou.
La température idéale, pour espérer faire vieillir son vin durant plusieurs décennies, est de 11 ou 12°. Mais les bouteilles se conservent très bien quelques années entre 6 et 18°

http://missglouglou.blog.lemonde.fr/2010/04/15/et-la-cave-de-miss-glouglou-fut/

Pas étonnant que notre technologie brevetée qui offre la meilleure économie d’énergie, se classent dans au top des innovations du vin dans le monde de BonAppetech à San Francisco au C2Montreal et jusqu’en France :
Toutlevin.com
FutureMag
LesVinsDeBordeaux

Comme le dit le Lieutenant « Une aussi subtil différence et seulement à cause de la chaleur » et c’est le drame!
« Le vin est une véritable oeuvre d’art et il doit être protégé des agressions de toutes sortes.« 
Protégez votre cave pour garder le sourire après chaque ouverture de bouteille…

Santé,

Franck Boulbès CEO-Président

Certified optimal temperature.wine 
temperature.vin certifiée optimale


 

Publicités

Le secret de notre brevet, la température de garde VIVANTE

Maintenant propriétaires de notre idée, voici le génie en arrière du fameux brevet :
Nous avons utilisé les meilleures technologies digitales pour reproduire fidèlement une pulsation analogique(naturelle) et logique pour le vin ou l’énergie : La pulsation des saisons. En s’appuyant sur l’évidence des zones tempérés et le climat propice et nécessaire à la viticulture.

On nous demande souvent :
 « Quelle est la bonne température pour ma cave à vin 12°C ou 14°C? » 

Aucune des deux ou plutôt les deux mon capitaine!!! Faudrait encore que la température affichée soit effectivement la température réelle. Je reste critique de la mode des multi-zones bas de gamme pour le services avec un seul compresseur. Vous avez deux voitures, mais partagez le même moteur… Il sera difficile d’aller vraiment à deux endroits.
On a remarqué plusieurs variations journalières de plus de 4°C même chez le leader de l’industrie à 4000$. Imaginez à deux zones pour moins de 1000$!!!
Oui on parle bien de température de garde et pas de service.
Le vin est VIVANT, encore dans la bouteille. La vie, tel le coeur s’exprime souvent par une pulsation. Les saisons existent même à 10 mètres de profondeur, d’une cave de France. La variation y est douce et jusqu’à 10 degrés. En revanche la variation journalière peut-être bien inférieure au degré.

À la question « Quel profil choisir, j’aime tout? »

Soit vous optez :
-pour le choix homogène (type 2) ex Bordeaux
-pour plus froid ex Bourgogne/Champagne (type 1)
-ou plus chaud’ ex Italie/Nouveau-Monde (type 3)

Comme certains restaurants vous pourriez aussi opter pour l’efficacité énergétique, aucun problème la reproduction de saisons ne va pas nuire à la facture d’électricité.
Suivant vos goûts : un Champagne ou Bourgogne nécessite une certaine fraicheur l’hiver, un ‘repos’ et surtout jamais trop de chaleur.
Tandis qu’un toscane ne veut pas dormir et doit avoir un ‘boost’ en été.
Les vins comme le climat de leurs vieillissements doivent idéalement tenir compte du terroir d’origine et de son climat!

N’essayez pas à la maison, sans Cellier Domesticus de reproduire les saisons, votre thermostat ou les bouteilles vont prendre un choc thermique et on sait que le vin n’aime pas les chocs 😉 Mais surtout il n’ont surement pas une sonde assez précise pour vous le permettre. Vérifiez simplement avec un bon thermomètre numérique pendant le fonctionnement de la réfrigération.
Si vous avez des questions ou des suggestions sur nos profils de conservation, n’hésitez pas à nous contacter à

contact@cellierdomesticus.ca

By Franck Boulbès, #winelover and #wine #cellar expert
CEO of Cellier Domesticus
@franckyboulbes

https://ca.linkedin.com/in/franckboulbes
www.cellierdomesticus.ca

This post is my individual opinion and does not necessarily represent Cellier Domesticus and I am not being paid by any other company to promote any products in my posts.

How we "Made in Canada" the best Wine Climate Control

We care about efficiency and quality, when building our company and product it was a strong requirement for my brother Grégory and I.
Both born in Burgundy and Gregory living in Lyon we just wanted our Montreal wine cellar act like a natural french one. We first designed an intelligent product that we would use and love before offering it to anyone. Having a patent to build and new technology to launch on the market, creating a high technology product made in Canada was not only a tagline but necessary.
We knew that ‘devil is in detail’ and aiming that we are the best in our industry was implying that every aspect has to be perfect. Specially when we realize that our perfection would point out others weakness and they would probably not like it!
We wanted a total control, when sub-contracting steps of your processes. What figures say on cotation is not what you gain at the end. So searching for consultant was a careful process. Family value in an international business were possible, if we knew what to refuse! IP, engineering and manufacturing management were meant to stay in-house… Even only the two brother and very close family for nearly two years knew about the project, before signing a first NDA, with first partners.
It is a long way then of prototyping, research, research, work, work, work. On top of what everybody says about a startup, here is a few helpful values :  Control, Trust, Love

  • Keep the control, keep local :

Start with the basics, fundamentally what is the beginning of your process. Coming first in the chain of refrigeration, the temperature information, so poor sensor, poor control.
If you take a poor and slow sensor, you respond slowly. A major weakness of wine cellar refrigeration systems rely on a one dollar sensor! Millions of inventory of wine and several thousand in equipment, but the major indicator cost less than a dollar! Kind of easy for us to get it right, spending 2500% the investment with a laboratory-quality sensor from Switzerland…

Refrigeration guys and manufacturers usually answer that liquid takes several hours to change temperature, whereas oenologues on the contrary justify that thermal choc is more dangerous, than slow changes. So we for the first time used a slowly variable annual setting, but very stable in an hour. We have tested with a 0.01 precision that liquid will start moving in half an hour if you apply 5°C variation . Which by the way happens every hour in a cheap and even not so cheap wine cellar. No wonder why the flyer tells humidity control, but they don’t even have a sensor or display for it!
All parts used in our Guardian Angel from Cellier Domesticus our connected-climate-control for wine cellars are mostly bought in Canada or the US for total supply control. Electronic board is manufactured by Gentec in Québec, there is no way we could not know in person every one in our manufacturing process. Final tests and wood finition is hand made, we can’t afford to deliver a non-functional product.

Keep also the CONTROL with your customer, until it’s totally done and even check for feedbacks after. Our iterative management allow us to create a loop and constantly improve our product and features to new opportunities.

  • Focus on main process : For us no shortcut for efficiency and reliability,

We wanted to be totally transparent on our working process and let customer to have access to realtime information. There is no distortion or latency, we wanted to display temperature and humidity to customers and would educate them about the information and its meaning, if necessary. If your wine cellar has only two digit and showing 14°C fix all the time, he is probably lying just by a temperature and humidity next store and put it inside! Regular thermostat controller are very poor in term of computing, whereas an ARM cortex with Ethernet capability allow us a strong programming and a reliable connection as it has helped first Iphone.
There is no limitation and hardware can evolve easily our technology is not static and communicate.
The SaaS complete the hardware approach with a useful set of alerts and online monitoring to complete the concept.
Our precision make things impossible before, now easy to reach. We wanted people to be sure that their wine is protected and aging correctly. This process of showing how you are reliable build a very important thing TRUST.

  • Ecosystem : You need to be in the club with the good partners

This the human part not in your business plan or powerpoint, but this will bring the deals and money. For us having approbation from customers was the first test, but less features or benefit oriented, being considered by the industry and major actors was the real business validation. Banks, investors, suppliers or partners need to be convince that you the entrepreneur is reliable. You can not hide behind your product or business!
People in your ecosystem need to LOVE who you are, what you do and how you do it. A passionate world like wine industry is particularly true on that matter.
All level and layers of industry need to be study and well known. We have spend three years to build trust and research every strength and weakness of competitors or opportunities. You need to take risk and have a strong confidence, because every one will test you. But if you think you are actually the best at what you do, you just need to be careful and give it to the right person . You will find in your business people trying to take profit of you, most likely people trying to mix friendship and business. Keep your kindness to your real friends and find partners under control, trust and love again! For the rest have fun but keep it professional!
Please feel free to share your own values to acheive success..

By Franck Boulbès, #winelover and #wine #cellar expert
CEO of Cellier Domesticus
@franckyboulbes

https://ca.linkedin.com/in/franckboulbes
www.cellierdomesticus.ca

This post is my individual opinion and does not necessarily represent Cellier Domesticus and I am not being paid by any other company to promote any products in my posts.

Les conditions de garde idéales du cellier à vin

un cellier ou une cave à vin comment ça marche ?

Avant de choisir les supports pour entreposer vos bouteilles de Champagne ou de Bordeaux pour bien les faire vieillir il est important de vérifier le plus important, les conditions climatiques!

Quelles sont les conditions idéales de conservation?

On parle de température, d’humidité et de la lumière ou encore des vibrations. Mais que dit la science du vin à ce sujet. On peut surveiller les valeurs, mais comment respecter la zone de confort du vin.
La société Cellier Domesticus propose une solution innovante avec son Ange Gardien :
Une sonde qui permet d’enregistrer sur internet les données de la cave, mais surtout de faire un contrôle suivant des profils de température reproduisant les meilleurs châteaux:
Que se passe-t-il dans les caves naturelles comme celles des châteaux ?

LA TEMPERATURE :



Il fait frais, mais pas froid, à plusieurs mètres de profondeur la température correspond à la moyenne annuelle. Dans les climats tempérés, où pousse généralement la vigne, c’est entre 10°C et 14°C.
Mais elle n’est pas parfaitement stable au long de l’année. Les cycles saisonniers sont visibles et récurrents. On peut facilement tomber à 8°C et moins et aller au delà du sacro-saint 12°C. Même en Bourgogne ou dans le Jura ou la température moyenne est à 11°C le pic estival peut avoisiner les 15°C

L’HUMIDITÉ

Enfin la présence d’humidité dans l’air se manifeste même parfois par de la moisissure, car il n’y a pas ou peu de courants d’air. Le seul échange d’air accepté dans un c’est un effet cheminée ou soupirail. D
ans sa définition originale, un cellier n’est  pas aussi profond qu’une cave et peut échanger de l’air avec l’extérieur.

Maintenant, le design actuel nous pousse à choisir des celliers vitrés, en pleine lumière et difficile à réfrigérer, il y est presque impossible d’y maintenir l’humidité à plus de 50%.
Ne sacrifiez pas le pratique pour l’esthétique, faites appel à un consultant spécialisé pour la conception de votre cellier. En respectant certains principes vous pourrez mettre en valeur vos bouteilles, sans en endommager le contenu.

Vous pouvez nous contacter 
contact@cellierdomesticus.ca 
ou aller sur
Voici quelques autres références sur le sujet, faites vous votre avis :





« Temperature stability is the « holy grail » of wine storage. It is the most important of the storage requirements, and at the same time one of the hardest ones to achieve. For those using home storage methods, a 5ºF temperature variation can be a daily occurrence. Moreover, if you think your wine cabinet, your cellar, or your current storage provider is doing a good job, try leaving a Max-Min thermometer in the unit for a few months. I think you’ll be surprised. »


« Pour conclure, l’idéal serait d’installer une climatisation dans votre cave en faisant varier vous-même la température entre 12 et 18° au fil des mois. Mais cela fait tout de même un tout petit peu augmenter le prix de votre verre de vin à table ! »

Étude de la conservation des vins en bouteille. Ce qu’il faut savoir. 
Vincent Gerbaux. Jérôme Thomas. (IFV, Unité de Beaune)


« If 55°F is better than 73°F for wine storage, why isn’t 49°F better than 55°F? It may very well be! Clearly, the rates of all reactions will be slowed even more at the lower temperature. However, 49°F may be too low a temperature to allow some desirable aging changes to occur at a rate that is comparable to the human life cycle. Remember from our earlier discussion that different reactions are affected differently by temperature changes because each has a different barrier to reaction. Reactions with high barriers are more sensitive to temperature changes and with decreasing temperature will slow down more than reactions with low barriers. Since the harmonious aging of wine is due to many different chemical reactions occurring in a naturally orchestrated manner, the lower temperature may slow down some reactions to the point where they become non-contributors to desirable flavors, and, therefore, the wine’s evolution is thrown out of sync.« 

How Temperature Affects the Aging of Wine1
By Alexander (Al) J. Pandell, Ph.D


http://www.wineperspective.com/STORAGE%20TEMPERATURE%20&%20AGING.htm


« Mais qu’elle est la température idéale? Certains avances un chiffre précis, mais sans aucune preuve, c’est un chiffre prix en l’air, au hasard.
On avance aussi un chiffre pour le taux d’humidité; là aussi sans aucune donnée pour l’étayer.
On entend aussi qu’il ne faut pas de trop grandes variations de température. Mais où sont les données?
Tout cela relève de la légende urbaine ou de la publicité des vendeurs d’appareils. »