Artificiel contre Naturel

Louis Pasteur

La température de garde est aussi importante que celle de service. Les vignerons le savent et doivent déployer et adapter leurs efforts à chaque changement de saisons. Tous les sommeliers, en utilisant les verres Gabriel-Glass que Cellier Domesticus distribue, confirme que le contenant change l’experience.

Lorsque vous gardez du vin pour le plaisir, vous êtes à la recherche ultime de l’apogée.
Louis Pasteur découvrait dans sa cave du Jura que le vin continue d’évoluer une fois en bouteille.
Comme me le mentionnait le premier vigneron Bio de la Bourgogne : « Le vin est vivant, il doit apprendre la vie. Une température fixe est artificielle, il doit ‘saisonner’. »
En s’inspirant de la nature, notre technologie de contrôle du climat d’une cave à vin permet donc de choisir une région et une profondeur pour votre cave de vieillissement.
En effet, le vin en bouteille qui doit vieillir, on ne le conserve pas comme nos autres aliments ou boissons à sa fraîcheur initiale. Il faut qu’il travaille parfois des dizaines d’années pour exprimer son plein potentiel lors de son apogée.
Notre système est simple reproduire la variation saisonnière peu importe votre valeur moyenne souhaitée ou votre terroir favori.
A PROPOS DU CHAMPAGNE :
“Every time we make a vintage we want to do a separate batch to analyse the different types of disgorgement and closures and we will even go further by looking at where the different batches are being kept in the cellar. If you are talking about 15 to 20 years ageing even half a degree might have an effect.”

 

Veuve Clicquot’s senior winemaker, Cyril Brun. Now Maison Charles-Heidsieck

http://www.thedrinksbusiness.com/2014/10/jeroboam-ageing-mystery-to-be-unravelled/

Franck Boulbès CEO of Cellier Domesticus

http://temperature.wine

Quel vin garder ?

Pour Noël,
un vin de garde québécois.

Je sais, j’attaque un peu fort, à l’opposé de la guerre des tranchées entre les grands Bordeaux ou les Bourgognes!.
Mais c’est dans le mouvement de se faire plaisir avec notre terroir.
Les inventeurs des vins de glace, l’Allemagne chiffrent leur millésime 2008 à plus de 130$ à la SAQ les 375ml…
Il me semble donc tout à fait honnête d’offrir un coteau Rougemont 2011 du Québec à 27$.

Ou du minot des glaces à 16$ en 2008, ok 200ml, mais c’est moins de 20$ pour un grand plaisir et une fierté québécoise.
À faire vieillir par deux ou trois…sur chaque millésime. 
L’avantage par rapport aux chocolats, c’est que même si on vous en offre toutes les années , vous pourrez vous faire une verticale de millésimes!
J’avoue avec une humilité totale que je tiens ces produits de Jeremy d’Hauteville, ami oenologue, lors d’une dégustation au salon de Laval en novembre. Il me confirmait d’ailleurs faire vieillir quelques bouteilles avec de bons espoirs.


Alors achetez une bouteille de vin de glace ou de cidre de glace québécois, comme cadeau dans le bas de Noël.